24 terms

Répartition des revenus et de la richesse

STUDY
PLAY
Salaire
paiement du travail convenu entre un salarié et son employeur / rémunération du facteur travail
profit
revenu dégagé par les entreprises à l'occasion de leur activité, destiné à rémunérer les propriétaires du facteur capital
coût du travail
Ensemble des dépenses liées à l'emploi d'une main-d'œuvre dans la combinaison productive, incluant le salaire net et les cotisations sociales
EBE
Excédent Brut d'Exploitation, synonyme de profit des entreprises
revenus de transfert
revenu versé par une administration publique à un ménage pour l'aider à faire face à certains risques sociaux : maladie, vieillesse, accident du travail, chômage, handicap, pauvreté ...
revenu disponible des ménages
revenu dont disposent réellement les ménages pour consommer ou épargner
revenu disponible des ménages
revenus primaires - impôts directs - cotisations sociales + revenus de transfert
revenus primaires
revenus participant à la création de richesse dans l'économie, comprenant essentiellement les revenus du travail (salaires, traitements...) / les revenus du capital ou patrimoine (dividendes, intérêts, loyers...)
Revenus du travail
somme de tous les salaires perçus par un individu au cours d'une année donnée, nets de toutes cotisations sociales. Le revenu salarial n'intègre pas les revenus des activités non salariées, ni les revenus de transfert.
Revenus du patrimoine
C'est l'autre façon de nommer les revenus du capital.
Revenus mixte
Somme des revenus d'un entrepreneur individuel, provenant à la fois de son facteur travail et de son facteur capital
EBE
valeur ajoutée brute - rémunération des salariés - impôts sur la production + subventions d'exploitation. C'est le profit des entreprises destiné en partie à financer les revenus du capital : dividendes, intérêts, loyers.
EBE
En macroéconomie, cela représente la partie des richesses créées et conservées par les organisations productives, permettant de financer leur investissement futur.
Répartition primaire des revenus
Il s'agit de la distribution des revenus primaires dans une population.
Prestations sociales
Revenus de transfert financé à partir des cotisations sociales visant à réduire les inégalités pour 6 catégories de difficultés : vieillesse / santé / maternité / perte d'emploi (chômage) / difficultés de logement / la pauvreté et l'exclusion sociale
Cotisations sociales
Prélèvement monétaire obligatoire sur les revenus du travail effectué par une administration de sécurité sociale en vue d'une redistribution sous formes de revenus de transfert.
Impôts
Prélèvement monétaire obligatoire effectué par l'État ou les collectivités locales. Il en existe deux types : directs (versés par les contribuables à l'administration fiscale, par exemple : les impôts sur le revenus, l'ISF, la CSG...
Et les indirects qui portent sur la consommation et ne sont pas versés directement à l'administration fiscale (principal exemple : TVA)
Prélèvements obligatoires
Somme des (impôts + cotisations sociales) versés par les agents économiques aux administrations publiques
Administrations de sécurité sociale
Elles regroupent entre autres les régimes d'assurance sociale :
le régime général de la sécurité sociale : caisse d'assurance maladie, caisse des allocations familiales, caisse d'assurance vieillesse), le régime d'indemnisation du chômage.
Partage de la valeur ajoutée
Expression désignant le processus de répartition du surplus de richesse créé au cours du processus de production, entre les revenus du facteur travail
et les revenus du facteur capital. On parle aussi de partage capital-travail, ou salaires-profit.
Gros enjeu pour savoir si l'on veut soutenir la consommation des ménages ou l'investissement des entreprises.
Redistribution
Transferts monétaires ou en nature (services collectifs par exemple) vers les ménages, effectués par l'État ou la Sécurité sociale, grâce à des prélèvements sur les revenus de certains individus ou ménages. Elle cherche à d'atteindre davantage de justice sociale. Elle est verticale quand elle aboutit à une réduction des inégalités. Elle est horizontale quand elle se contente de couvrir les risques sociaux quel que soit le niveau des revenus.
Valeur ajoutée
Somme correspondant à [Valeur de la production - valeur des consommations intermédiaires]. C'est la richesse réellement produite par une organisation productive au cours du processus de production. Quand on additionne toutes ces richesses produites sur le territoire national, on obtient le PIB.
Valeur ajoutée
Richesse produite permettant de distribuer les revenus primaires du travail et du capital
PIB
somme des valeurs ajoutées brutes des différents secteurs institutionnels ou des différentes branches d'activité, augmentée des impôts moins les subventions sur les produits (INSEE)
OTHER SETS BY THIS CREATOR