33 terms

Grands équilibres économiques

STUDY
PLAY
INSEE
Principal organisme de statistiques publiques en France, utilisant des méthodes rigoureuses de recueil et d'analyse des données.
Demande globale
Consommation + Investissement + X
PIB
Principale « ressource » d'une économie nationale car il correspond à la valeur ajoutée (richesse) créée au cours de la période sur le territoire. Indicateur de richesse le plus utilisé dans le monde, bien qu'il soit l'objet de nombreuses critiques concernant sa capacité à refléter le niveau de bien-être réel d'une population.
Importations
Biens et services produits par les non-résidents et mis à la disposition des agents résidents
"Emplois" dans l'équilibre "ressources = emplois"
Utilisation par les agents des biens et des services produits et importés, à travers les consommations intermédiaires, la consommation finale des ménages et APU, la FBCF des entreprises, la variation des stocks et les exportations.
"Ressources" dans l'équilibre "ressources = emplois"
Mise à disposition de biens finis ou de services auprès des agents économiques. Constituées du PIB et des importations.
Consommation finale
Ensemble des achats de biens et services utilisés directement par les ménages et les administrations publiques
Formation Brute de Capital Fixe (FBCF)
Achats de biens d'équipement durables (> 1
an), de bâtiments et de logiciels de tous les agents économiques (essentiellement les entreprises), correspondant aux investissements (I) réalisés au cours de la période
Exportations
Biens et services vendus par les résidents aux non-résidents
Solde du commerce extérieur / de la balance commerciale
Différence entre les recettes d'exportations et les dépenses d'importation (X-M). Ce solde était en déficit en 2015 en France (-21.2 milliards d'euros).
Macroéconomie
Étude du fonctionnement de l'économie à un niveau assez général, qui considèrent les grands agrégats (qui "agrègent", additionnent les actions des agents individuels : revenu, consommation, investissement, etc.) et leurs relations, afin, notamment de mieux guider les politiques économiques. C'est le niveau privilégié par John Maynard Keynes et les auteurs keynésiens.
John Maynard Keynes
Économiste britannique (1883-1946), auteur d'Une Théorie Générale (1936), où il réfute la capacité des marchés à s'équilibrer spontanément et met en avant le rôle primordial de la demande pour stimuler l'activité économique que les pouvoirs publics doivent s'employer à soutenir.
Investissement
Dépense effectuée pour acquérir ou améliorer des facteurs de production. Il peut être matériel :
- de renouvellement : il sert à renouveler les équipements obsolètes ;
- de capacité : il sert à augmenter la capacité de production ;
- de productivité (de rationalisation) : il sert à réduire les coûts de production.
ou immatériel :
- humain : il sert à améliorer les qualifications du personnel (stages de formation continue);
- commercial : publicité, sponsoring,...
- logiciel;
- recherche-développement : il sert au développement de l'innovation.
C'est la FBCF des entreprises, et aussi celle des ménages, uniquement concernant leurs achats immobiliers.
Comptabilité nationale
Système comptable macroéconomique, tenu pour le compte et par les services de l'État, et qui permet la représentation des résultats économiques d'une économie nationale. Cette quantification s'effectue dans un cadre comptable rigoureux.
Consommations intermédiaires
Biens ou de services incorporés dans le processus de production des entreprises. Ceux-ci ont une durée de vie inférieure à 1 an.
Comptes nationaux
Système de comptes macroéconomiques basé sur un ensemble de concepts, de définitions, de classifications et de règles d'enregistrement. Permettent de décrire l'activité économique (mesurable en termes monétaires) de chaque unité d'une économie nationale.
Secteurs institutionnels
Pour la comptabilité nationale,c'est le nom des 5 principaux agents économiques : les sociétés non financières, les sociétés financières, les administrations publiques, les ménages et les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM).
Offre globale
PIB et importations, ou encore : ensemble des richesses mises à la disposition des agents économiques pour leur consommation, investissement ou exportation.
Ménage
Au sens statistique du terme, désigne l'ensemble des occupants d'un même logement sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté (en cas de cohabitation, par exemple). Peut donc être composé d'une seule personne. Fonction économique principale : consommation.
Administrations publiques
Ensemble des unités institutionnelles dont la fonction principale est de produire des services non marchands ou d'effectuer des opérations de redistribution du revenu et des richesses nationales. Elles tirent la majeure partie de leurs ressources de contributions obligatoires.
PIB
somme des valeurs ajoutées créées en France chaque année : richesses mises à la disposition des agents économiques
"approche demande"
Ici on regarde comment les richesses sont utilisées : consommation finale ou FBCF ou exportations ou variation des stocks
"Approche revenu"
ici on regarde comment les richesses sont distribuées sous forme de revenus (pour ensuite être dépensées en consommation ou FBCF)
Taux d'évolution en % du PIB de la France, par exemple entre 2010 et 2015 = mesure de la croissance économique
mode de calcul : Vf / Vi = 2 181.1 / 1 998.5 = 1.0914. Le PIB a donc été multiplié par 1.0914 entre 2010 et 2015. Il a augmenté de 9.14% entre ces 2 années. Les médias disent alors que "le taux de croissance économique est de 9.1%"
Les ménages et les APU ont dépensé 1723.4 milliards d'euros en consommation finale en 2015, ce qui représente près de 80% du PIB. (1723.4 / 2181.1)
...
Les importations représentaient 685 milliards d'euros en 2015 en France. il faut les ajouter au PIB pour connaitre l'offre globale en France : PIB + M = 2 181.1 + 685 = 2 866.1 mds €
...
Solde du commerce extérieur
Recettes des exportations - dépenses d'importations = 654.9 - 685 = - 30.1 mds €. La France avait en 2015 un déficit de son commerce extérieur, lié à une demande globale supérieure à ses propres ressources
EBE
Excédent Brut d'Exploitation ou profit, destiné à la rémunération du facteur capital, sous formes d'intérêts, loyers, dividendes.
FBCF
Formation Brute de capital fixe : achats de biens et services d'une durée de vie > 1 an ; cela correspondant à l'investissement [I] dans l'équilibre Ressource = Emplois.
PIB en France e 2015, en milliards d'€
En France en 2015, les agents économiques ont produit une richesse (valeur ajoutée) de 2 181.2 milliards d'Euros.
FBCF ou Investissement
L'investissement représentait 487.7 milliards d'€ en 2015 en France. On peut calculer le taux d'investissement national, à savoir la part de la FBCF dans le PIB. 487.7 / 2 181.1 = 0.224. Les investissements représentaient 22.4% du PIB en 2015.
Taux de marge : EBE / PIB
757.9 / 2181.1 = 0.3474. En 2015 le profit (les revenus du facteur capital) représentait 34.7% du PIB.
Les exportations repréentaient 26% du PIB en 2010. En 2015, elles constituent 30% des utilisations du PIB.
La part des exportations dans le PIB de la France a donc augmenté de 4 POINTS dans le PIB entre 2010 et 2015.
OTHER SETS BY THIS CREATOR