MAAA 01 : LE PA SIG PRO

Terms in this set (32)

1- Toute arme est à considérer comme étant chargée et aucune manipulation ne peut en
être faite sans avoir préalablement procédé aux opérations de sécurité ;
2- La manipulation d'une arme est exclusive de toute autre action exécutée de façon simultanée par
les militaires (dès lors que ceux-ci portent une arme à la main, ils ne peuvent en aucun cas, sauf s'ils
ont reçu un entraînement spécifique les y préparant, procéder à des opérations de contrôle des
personnes, qu'il s'agisse de l'examen de documents ou de palpations ; ils ne peuvent pas davantage
conduire un véhicule) ;
3- Le pointage d'une arme à feu vers un objectif ne peut intervenir qu'à la condition que celui-ci
soit identifié de façon certaine et puisse être isolé de son environnement, le tir devant être appliqué
sans faire courir de danger aux personnes situées à proximité. L'interdiction de coupler, par un
dispositif non expressément défini par la DGGN (Direction Générale de la Gendarmerie Nationale),
une source lumineuse à une arme est à cet égard rappelé ;
4- Tant que la décision de tirer n'est pas prise, l'arme à feu est à maintenir en « position de contact »
- pointée en direction de la menace, l'axe du canon sous l'horizontale, l'index le long de la boîte de
culasse, sans contact avec la détente - à l'exception des fusils de précision et des armes
automatiques utilisées pour l'appui à distance ;
5- Au départ et au retour de service, ainsi qu'à l'issue d'un tir, consécutif ou non à un incident de
manipulation, les opérations de sécurité sont effectuées sans délai à l'aide d'un tube à sable ou, à
défaut de cet équipement, dans une direction non dangereuse.
;